Archive pour la Catégorie 'critique rapide'

Young Justice en DVD : les sidekicks prennent le pouvoir !

Young Justice est le nom de la toute dernière série d’animation DC/Warner à arriver en France. Disponible en coffret ou en single (2 DVD sous le nom La Ligue des Justiciers : Nouvelle Génération), cette série est plus ou moins inspirée par le Young Justice de Peter David et Todd Nauck. Ici, le ton est plus sérieux que le comic, un peu à l’image de ce qu’on pourrait voir sur Teen Titans. Mais bon, c’est excellent malgré tout. Les persos classiques comme Robin, Kid Flash et Superboy ont une touche un peu plus moderne tout en restant fidèle à la version classique des persos. Le nouvel Aqualad est la révélation du cartoon et est plutôt cool pour un héros aquatique. Miss Martian est sympa et je n’ai pas encore vu Artemis mais je pressent déjà qu’elle sera à la hauteur du reste du casting. Au final, il est très facile de se trouver un chouchou dans cette équipe, mon préféré étant pour l’instant Robin qui est vraiment très fun.

Je recommande vraiment à tous les fans du DCU. C’est très moderne et très représentatif de ce que devrait être les super-héros au 21ème siècle.

Je vous laisse profiter du trailer et de l’opening du cartoon et vous invite à lire mon article sur mon blog ICI et à venir voir la 3D que j’ai fait pour l’occasion.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

 

X-Men Dieu crée l’homme détruit

X-Men Dieu crée l'homme détruit dans ComicsVF xmen3

Les X-Men ont vraiment connu un véritable âge d’or lors des années 80. Casting international, message sur la tolérance omniprésent et un Chris Claremont au sommet de sa forme, les X-Men sont le best-seller de l’époque. Ils connaitront le traitement graphic novel avec le récit Dieu crée l’homme détruit dans lequel les X-Men s’allient à Magnéto pour lutter contre un révérend charismatique, raciste et maléfique du nom de William Stryker.

Cette aventure est vraiment le best des X-Men. Au point que Bryan Singer s’inspirera de cette histoire pour le film X-Men 2. En dépit de sa date de parution (1982), cette histoire est universelle et intemporelle et peut encore trouver quelques échos dans notre société en 2011. Je recommande vivement à tous les X-Fans.
Vous pouvez lire mon article sur mon blog ICI.

 

Wonder Woman Hiketeia

Wonder Woman Hiketeia dans ComicsVF 97828485702660

Fouiller ses étagères a toujours du bon. Cette fois-ci, c’est un semic book datant de 2003 qui fait l’objet d’un article. Wonder Woman Hiketeia est écrit par Greg Rucka (Batwoman) et dessiné par JG Jones (Wanted). Avec de tels auteurs, impossible que ce livre ne soit un flop. Et effectivement on est en face d’une des meilleures aventures de la princesse amazone. Le pitch est très intéressant : Wonder Woman protège une figitive à laquelle elle est liée par un rituel datant de la Grèce Antique appelé l’Hiketeia. Le problème est que Batman est aux trousses de la fugitive que Diana protège.

Cet album a longtemps été disponible à un bas prix grâce aux promos sur les semic books. Peut-être que maintenant en chinant un peu sur Internet … En tout cas, par son ton de tragédie grecque et ses dessins de JG Jones, Hiketeia est à posséder absolument.

hikeletiapg04 dans coup de coeur de la semaine

Vous pouvez voir mon article sur mon blog ICI.

Flash : un retour en force

Flash : un retour en force dans ComicsVF 1004flash1fmanapul

Depuis quelques temps, le personnage de Flash a été plutôt malmené. Un relaunch de la dernière chance a donc été fait dans Flash Rebirth par Geoff Johns et Ethan Van Sciver en ramenant le personnage de Barry Allen à la vie. Personnellement, je ne suis pas trop fan de Rebirth. En revanche, la série régulière faisant suite à Rebirth est plus intéressante. Les 6 premiers épisodes sont d’ailleurs à l’honneur du DC Heroes 5 en France. On retrouve à nouveau Geoff Johns au scénar avec cette fois-ci Francis Manapul au dessin. Même si je ne suis pas un fan de Barry Allen, ces épisodes sont très bons. Johns est en pleine forme comme à ses débuts sur le personnage lorsque Wally West portait le costume de Flash et Francis Manapul impose sa patte graphique dès le début, imposant un nouveau standard de qualité sur la série.

Vous pouvez lire mon article sur mon blog ICI.

 

JLA par Grant Morrison

JLA par Grant Morrison dans Coup de projecteur jlamorrisondeluxe

A l’heure actuelle, la Justice League est dans une impasse. Les éditeurs des principaux personnages DC refusent de prêter leurs « jouets » pour ce titre et, lorsqu’une situation exige que le monde soit sauvé par les plus puissants héros DC, on préfère construire un event autour de cette histoire plutôt que de se dire que cette situation serait parfaite pour la Justice League.

En 1997, dans le titre JLA de Grant Morrison, les choses étaient différentes. Les persos les plus importants de l’éditeur étaient dans l’équipe, mais surtout, tous les mois, on pouvait voir l’équipe sauver le monde de menaces spectaculaires sans que cela ne fasse partie d’un event quelconque. Ajoutons à cela un Grant Morrison foisonnant d’idées et on obtient l’un des meilleurs titres de cette période. JLA de Grant Morrison est un must-have à découvrir absolument.

Vous pouvez lire mon article sur mon ICI.

 

Wolverine Old Man Logan

Wolverine Old Man Logan dans ComicsVF oldmanlogansnikt

Publié le mois dernier en version Deluxe (après avoir été publié dans la revue Wolverine) chez Panini, Old Man Logan est la deuxième collaboration de Mark Millar et Steve McNiven après Civil War. L’histoire se passe dans un futur post-apocalyptique dans lequel les vilains ont gagné contre les héros (l’ombre de Wanted plane sur ce Old Man Logan Clin doeil ). Logan s’est retiré de la vie super-héroïque, a renoncé à la violence et travaille comme fermier avec sa femme et ses enfants. Tout se passe bien jusqu’au jour où la clan Banner vient réclamer de l’argent à Logan. Pour trouver cette somme, Logan accepte d’accompagner Clint Barton pour livrer un paquet. Ils vont ensemble devoir traverser l’Amérique. Logan renouera-t-il avec la violence au cours de ce voyage ?

Avec son contexte proche de Wanted et ses références à Mad Max et aux westerns de Clint Eastwood, Old Man Logan est une oeuvre à la fois riche et divertissante (et pourtant je ne suis pas méga-fan de Wolvie). Du bon Millar et McNiven, contrairement à Nemesis en vente en ce moment également.

Vous pouvez consulter mon article sur mon blog ICI.

 

Nemesis : Millar en mode Michael Bay

Nemesis : Millar en mode Michael Bay dans ComicsVF nemesis13rd

Voici une petite critique rapide de Nemesis de Mark Millar et Steve McNiven. De l’aveu de Millar, Nemesis devait faire ressembler Kick Ass à de la m–de.

Nemesis est l’histoire d’un super-vilain hyper-riche, hyper-méthodique et avec un gout prononcé pour les gadgets qui s’attaque aux meilleurs flics du monde. Après s’être fait la main en Asie, Nemesis décide de s’en prendre au flic responsable de la mort de ses parents.

Avec Nemesis, Millar va très loin dans le mauvais gout et le second degré, au point même de s’autocaricaturer lui-même. Malheureusement, côté scénar, on peut laisser son cerveau au repos car on est loin d’avoir une migraine. Les dessins de McNiven sont beaux, bien qu’en dessous de Civil War et Old Man Logan. Au final, Nemesis est un blockbuster que certains pourront trouver distrayant, mais qui est loin de ce qu’on peut attendre d’auteurs de la renommée de Millar et McNiven. A prendre peut-être pour les fans du duo (et encore !!!).

Pour mon article sur mon blog, cliquez au lien suivant ICI.

 

Captain America First Avenger

Captain America First Avenger dans Coup de projecteur firstvengeanceimage

Ca y est, je l’ai enfin vu Captain America et franchement, c’était du tout bon. Faut dire aussi que le précédent film de super-héros que j’avais vu au cinéma était Green Lantern et que ce n’était pas brillant (Lantern-brillant, j’espère que vous avez compris le jeu de mots). Bref Captain America est vraiment un très bon film et je tout le temps eu l’impression de voir Captain America en vrai évoluer sur grand écran. Le personnage est bien respecté et l’ambiance golden age en fait un film à part par rapport aux autres adaptations de comics. On n’en attendait pas moins de Joe Johnston qui réalisa, il y a plus de quinze ans (le temps passe !!!), l’excellent Rocketteer.

Mon article complet sur le film au lien suivant ICI.

 

Dernière MAJ de mon blog avant la reprise du taf

Reprise du travail oblige, mon blog sera mis à jour un peu moins régulièrement à partir de demain. En attendant, je vous fais part de ma critique du film Green Lantern ICI et je vous laisse profiter de ma dernière 3D de l’été, un dessin de Flash par Ivan Reis version reboot de septembre ICI.

Je souhaite une bonne fin de vacances à tous et surtout n’oubliez pas de voter pour la concours Valiant/Facebook.

 

World’s Finest par Sterling Gates

World's Finest par Sterling Gates dans coup de coeur de la semaine worldsfinest1

Superman est peut-être parti sur New Krypton, Batman est certainement mort ( ou pas comme on nous l’apprend dans le Retour de Bruce Wayne). Il n’empêche que leurs ennemis respectifs sont toujours là et que le monde a toujours besoin d’être protégé. En leur absence, Red Robin, Nightwing et Flamebird, Robin, le Guardien, Batgirl, Supergirl et Dick Grayson (le nouveau Batman) continuent de protéger Gotham et Metropolis. Et ça tombe bien puisque des vilains tels que l’Homme de Kryptonite, Toyman et le Pingouin vont faire parler d’eux.

Noyé au milieu de toutes les sorties DC du mois, World’s Finest est un peu mon coup de coeur perso sur ce mois d’août. C’est sur que ce livre n’a pas le niveau du Batman de Grant Morisson qui est juste dément ou la popularité d’un Green Lantern écrit par le golden boy de DC, Geoff Johns, qu’on trouve également en kiosque et librairie ce mois-ci. Cependant, le ton nostalgique rappelant le Silver Age tout en étant intégré dans la continuité actuelle, les rencontres entre les membres de la Bat-family et ceux de la Super-family ainsi qu’une caractérisation et des dialogues percutants en font un titre à ne pas laisser sur le présentoire du libraire.

Vous pouvez lire ma critique détaillée ICI.

 

12345...10



loup22 |
Histoire de verre et de feu |
Musique en Montagne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bienvenue dans mon univers
| "Les doigts de fée d'Elfyni...
| Inachis Io